E…

E

E É È Ê Ë / e é è ê ë

 

é : pé – té  – ké = qué – bé – dé – gué – vé – zé – jé – gé

è : pè – tè – kè = què –bè –dè – guè – vè –zè –jè –gè

ê : lê – mê – rê – vê – nê

ë : oë – aë – aiguë (acute) – exiguë (small)  – ambiguë (ambiguous)

 

Les mots E

E + consonne

le regard – the look

rehausser – to raise, to enhance

la terre – the earth, the ground

le territoire – the territory

enterrer – to bury

le terme – the term

le verbe – the verb

l’écran – the screen

le bien – good

le chien – the dog

le sien – his, hers, its

le mystère – the mystery

la mère – the mother

le père – the father

la tête – the head

la crête – the ridge

Noël – Christmas

l’aïd el kebir – Eid el Kebir

E + voyelle

le week end – the weekend

la soirée – the evening

l’arrivée – the arrival

le lycée – the high school

 

la neige – the snow

beige – beige

 

le réveil – the alarm, the awakening

la veille – the eve

la merveille – the wonder

 

Beyrouth – Beirut

Reykjavik – Reykjavik

un bey – a bey

 

hein ? – huh ?

éteindre – turn off

peindre – paint

 

Éole – Eole

éolien – eolian

éolienne – eolian

 

eux – them

deux – two

le jeu – the game

il veut – he wants

peu – few

les cheveux – the hair

 

le cœur – the heart

le nœud – the knot

le bœuf – the beef

 

j’ai eu – I had

 

une gageure – a challenge

 

l’Héautontimorouménos – Heautontimoroumenos

 

Romain et Juliette E

Lire, c’est un petit voyage.

Romain veut aller à Reykjavik pour regarder les belles éoliennes.

Il aime le pays d’Arnaldur Indridason, l’auteur du roman policier En pleine turbulence.

C’est son père qui le lui a offert pour Noël.

Juliette veut aller à Beyrouth.

En effet, elle a lu un beau poème de Mahmoud Darwich dans le recueil intitulé La terre nous est étroite.

Elle a eu ce livre pour l’aïd.

Tous deux ont un jeu : ils se lisent des livres dès le réveil.

Pour eux, c’est une merveille.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :